Moi aussi, on m’a traitée de bordélique !

Le désordre n’est pas une fatalité. Mais avant d’en être convaincue et de créer ma maison sur un nuage, j’ai dû traverser quelques étapes pas toujours faciles au quotidien. C’est grâce à mon expérience personnelle que je souhaite vous accompagner et vous conseiller pour que vous ne soyez plus traité.e de bordélique et que vous puissiez dompter votre désordre où que vous habitiez en Wallonie et à Bruxelles.
Vous vous retrouvez dans mon parcours ?
Discutons du vôtre !

Qui suis-je ?

Je m’appelle Anne-Sarine, j’ai 42 ans, je suis aujourd’hui divorcée et maman de 2 enfants de 9 et 7 ans.

Sans doute vous vous dites « Tiens, je n’ai jamais entendu ce prénom auparavant ! ». En effet, c’est un prénom assez rare, mais je ne suis pas la seule.  Et parce que souvent on m’a posé la question, ce serait un prénom d’origine cambodgienne « Shaaryn » qui a été francisé.

Côté professionnel, j’ai réalisé mes études à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai en infographie. J’ai complété mes compétences par du développement internet. Pendant 17 ans, j’ai exercé les métiers de graphiste, web designer et web developer pour différents employeurs.  Depuis 2017, j’exerce ces différents métiers en tant qu’indépendante. Si vous êtes curieux, vous pourrez découvrir mes différentes réalisations sur mon site dédié : www.anne-sarine-limpens.be

Mon parcours de bordélique

J’avais une vie des plus communes. Mon mari faisait de gros horaires pour son travail et n’étais pas toujours très disponible.  Je m’occupais de mon travail en 4/5ème, de la maison et des enfants.  Mon employeur étant souple, je travaillais 3 jours/semaine de la maison.  Moins de trajets = plus de temps pour gérer les enfants et la maison.

Mais ce temps ne me suffisait pas.  Le désordre était toujours plus fort que moi, je n’arrivais pas à gérer le ménage, ni même à trouver du temps pour arroser les plantes.  Parfois j’avais plusieurs semaines de repassage à rattraper, des mannes de linge propre qui traînaient dans la buanderie en attendant que je les replie sur les fauteuils du salon ou dans les chambres en attendant d’être rangées dans les armoires.

Comment faisaient les autres, qui allaient tous les jours travailler loin de chez eux, pour tenir leur habitation en ordre ?

Puis vint le jour où j’avais passé ma journée à ranger et à gérer la maison au lieu de travailler, pour rattraper mon retard. Mon mari est rentré et m’a traité de bordélique !

Ce fut comme un électrochoc !  Moi qui suis de nature assez organisée, il me faisait prendre conscience que j’avais perdu pied dans ma propre maison, je passais mon temps à ranger sans jamais avoir l’impression que la maison soit en ordre, je courais comme une folle dans tous les sens pour venir à bout de toutes ces corvées sans jamais en voir le bout. Je subissais clairement ma vie.

Je venais de découvrir qu’il manquait une pièce à mon puzzle de vie. Mais laquelle ?

La découverte du Home Organising

Pendant plusieurs mois, j’ai fait des essais en tous genres pour essayer d’améliorer ma gestion du temps, mon organisation, mes rangements, ma façon de ranger, … Mais rien n’y faisait.

Lorsque mon aîné entra à l’école, je me suis parfois retrouvée derrière une voiture avec un message publicitaire : « Elodie Wery – Home Management ».  Comme je suis très curieuse de nature, j’ai tapé ces mots sur internet. J’y ai découvert une jeune dame que je croisais à l’école et dont le cadet était copain avec mon aîné.

Par hasard, j’ai retrouvé Elodie au cours de sport où je m’étais inscrite. C’est de cette façon que j’ai commencé à  la côtoyer plus personnellement mais je n’avais pas encore bien compris le sens de son activité.  Je suis donc retournée sur internet pour creuser un peu plus et j’y ai découvert de nombreuses interviews, des articles, … Bref, je commençais à comprendre de quoi elle parlait.

C’est à ce moment que j’ai décidé d’appliquer tout ce qu’elle expliquait dans le domaine du Home Organising, chez moi.  Et…

Une nouvelle vie

Et ça a changé ma vie !  J’ai commencé par vider mon grenier en revendant tout ce dont je n’avais plus besoin.  Les premiers 5€ que j’ai reçus lorsque j’ai vendu le matelas du lit parapluie étaient comme une victoire pour moi.

En quelques semaines, j’avais vidé le grenier de beaucoup de choses.  Je gagnais de l’espace pour y stocker des objets qui traînaient dans d’autres pièces par manque de place.  L’effet domino avait commencé.  J’ai attaqué chaque pièce l’une après l’autre.  Ce qui devait être vendu était remonté et stocké au grenier le temps que la vente soit conclue. Et le reste sortait de la maison dans le courant de la semaine.

Au début, mon mari ne croyait pas en ce que je mettais en place parce qu’au quotidien, on ne voyait pas encore la différence.  Mais moi je me sentais plus légère parce que la maison s’allégeait, plus libre parce que j’avais réussi à enlever des objets enchaînés inutilement chez nous.  Ça me motivait à aller toujours plus loin.

Puis vint le jour où il me demanda de réaménager son bureau.  Il venait de s’accrocher au train !

Un virage professionnel

J’avais trouvé la pièce manquante à mon puzzle.  En réalité, je venais de sortir de mon cadre de vie et découvrais toutes les possibilités qui s’offraient à moi. Tous ces changements que j’avais mis en place, pourtant si simples sur papier, mais que je n’avais pas réussi à comprendre par moi-même, m’avaient fait tellement de bien qu’il fallait que j’en fasse profiter la terre entière.

C’est ainsi qu’en janvier 2017 j’ai suivi la formation au métier de Home Organiser donnée par Elodie Wery. Au 1er avril j’avais mon numéro de TVA. Je n’avais plus une minute à perdre.

Ma mission de vie

Bien entendu, je ne me suis pas arrêtée là.  Après avoir découvert le Home Organising, j’ai creusé un peu plus le sujet, mais également tout ce qui pouvait me faire évoluer, m’aider à mieux me connaitre, mieux découvrir vos besoins, quels étaient mes talents grâce à Marie Winand révélatrice de talents, et comment vous en faire profiter.

Que ce soit par le graphisme ou le Home Organising, j’aspire à vous accompagner et vous encadrer dans la résolution de votre problèmeEtre à votre écoute, comprendre et trouver la solution la plus adaptée est pour moi une évidence et le meilleur chemin à suivre pour aboutir à une solution durable. Ensemble, venons à bout de votre désordre selon une méthode créée à votre image.

Et ce n’est pas tout : le e-shop

J’ai pris plaisir à  gérer et vendre mes différents objets superflus mais ça n’est pas le cas de tout le monde. Parfois, vous avez besoin de récupérer de l’espace rapidement, parfois vous n’avez pas le temps de gérer les ventes, parfois ça ne vous intéresse pas du tout, parfois vous ne voulez pas recevoir des inconnus chez vous, parfois vous avez simplement peur, …  Toutes ces situations sont légitimes.  Et plus rares sont les personnes qui aiment prendre le temps de gérer leurs ventes.

Je me suis souvent retrouvée face à des clients qui ne savaient pas comment se débarrasser de ces objets qui les encombraient mais n’avaient pas le cœur à juste les donner, quelles que soient leurs raisons. Dans cet esprit de vous faciliter la vie, j’ai décidé de mettre en place un site e-commerce avec les articles d’occasion récupérés entre autre chez mes clients.  Vous trouverez plus d’informations sur le fonctionnement et les articles en vente sur la boutique.

Je suis à votre disposition

Si vous aussi, vous vous sentez débordé.e par votre maison, vos tâches quotidiennes, votre désordre, et que vous souhaitez résoudre ce problème une bonne fois pour toutes, n’hésitez pas à prendre contact avec moi.  Vous avez tout à y gagner !

Vous pouvez également découvrir les raisons qui causent votre encombrement grâce au questionnaire.